Ajouter un établissement

Le Paris Gay : établissements et lieux gayfriendly

Le Paris Gay : établissements et lieux gayfriendly

Paris est une ville ouverte et multiculturelle, et en ce sens un lieu privilégié pour l’expression de la communauté gay, comme en témoigne les manifestations (à l’exemple de la très renommée Marche des Fiertés) mais également le nombre de lieux dédiés à un public essentiellement masculin.

.

.

.

Les bars

Les bars gay et gayfriendly sont les plus représentés des établissements parisiens dédiés à un public homosexuel. Au cours de ces dernières années, beaucoup de bars se sont ouverts, essentiellement dans le quartier du Marais (4ème arrondissement), ce dernier est devenu le quartier gay emblématique de Paris.

Néanmoins ne vous limitez pas à ce quartier, il existe de nombreux bars très sympathiques dans toute la ville. Avec les restaurants, la liste des bars est celle qui change le plus vite, certains établissements ouvrant, changeant de nom ou même fermant dans des laps de temps très courts.

 

Les discothèques

De nombreux clubs à orientation gay ou gayfriendly ont ouverts leurs portes ses dernières année sur la métropole. Les discothèques sont généralement ouvertes à partir de 23 heures jusqu’à l’aube. Divers style musicaux et ambiance y sont représentés, avec une préférence cependant pour l’électro et la house ces dernières années.

 

 

Les restaurants

A l’instar des bars, les restaurants ouvrent et ferment parfois très rapidement, et sont également situés principalement dans le quartier du Marais.
En France en général, et tout particulièrement à Paris, l’habitude est de manger tard. Il est courant de se mettre à table à 21 heures voire plus tard. Dans la plupart des restaurants, il est prudent de réserver si on veut être sûr d’avoir de la place.

 

Les saunas

Les saunas de Paris sont de plus en plus modernes et équipés. Presque tous proposent une salle de musculation (rappelons qu’il est essentiel d’être équipés pour ce genre de pratique, au minimun d’un short et d’une serviette). Renseignez vous cependant sur les équipements avant votre visite, pour éviter toute déconvenue.
A l’entrée on vous remet une serviette et une clef de casier. Il n’y a pas, contrairement au Canada par exemple, de saunas qui restent ouverts 24 heures par jour, de chambres toutes équipées et que l’on loue pour quelques heures. Elles sont remplacées par des « cabines de relaxation » où on est libre de se relaxer de la manière que l’on souhaite.

C’est que le risque d’avoir des ennuis en cas de consommation « sur place et en public » est moins grand ici. N’oubliez pas toutefois que, bien que les ennuis soient devenus rares, il est toujours illégal de forniquer devant tout le monde. Un peu de subtilité s’impose !
Les samedi et dimanche après-midi sont généralement les moments les plus prisés des parisiens pour se rendre au sauna.

C’est donc à ce moment là que vous rencontrerez le plus de monde.
Certains sex-shops (pas forcément gays d’ailleurs et principalement dans le quartier de Pigalle qu’il vaut mieux ne pas fréquenter) annoncent en devanture un sauna avec le rainbow flag pour vous attirer. C’est une escroquerie, n’y allez pas. Un minuscule sauna, une douche et c’est à peu près tout !

NOTE : certains sex-shops parisiens du quartier de Pigalle présentent en devanture des affiches de sauna arborant un rainbow flag : je vous déconseille de vous y risquer, ce sont des saunas minuscules, souvent pas très propres et disposant pour tout équipement d’une unique douche.

sauna gay paris

De nombreux établissements gay proposent des formules spécifiques le weekend.

Les lieux  de sexe

Paris a également des facettes plus « hot », on distingue principalement trois type de lieux :

Les sexshops parisiens

Peu de sexshops se sont spécialisés dans les accessoires gay et gayfriendly, cependant quelques uns font figure d’exception. Notez que vous devez fuir le quartier Pigalle comme la peste, à part les quelques établissements ouvertement gays. Il s’agit d’un quartier entièrement dédié à plumer le touriste. Les sex-shops y sont moins fournis, moins modernes, plus chers et moins acceuillants que ceux de la rue St Denis, beaucoup plus proche du quartier Gay.

Les lieux de drague en plein air 

Toujours utilisés à Paris, ils restent quand même un peu risqués, pas tant pour les indignations des passants que par les descentes de police. La préfecture de Paris dispose d’une brigade à vélo pour pouvoir surprendre les ébats dans le bois de Boulogne sans faire de bruit. Attention donc si vous vous risquez à des

Les back-rooms 

A ce niveau, il y en a pour tous les goûts, des plus propres aux plus glauques, des plus grandes aux plus petits, des plus éclairés aux plus sombres. En entrant,  suivant les cas, vous payez un droit d’entrée ou vous achetez une boisson avant de pouvoir rejoindre les fauves. Distribution systématique de préservatif à l’entrée. N’hésitez pas a en réclamer si cela ne devait pas être le cas.

Retrouvez l’essentiel des clubs gay de Paris dans la catégorie établissements Ile de France du site.

Découvrez aussi :

Le Mykonos gay : guide des sorties gay et gayfriendly
Le 139 : club gay près de Liège (Belgique)
Mariage gay aux États-Unis : où en sont-ils ?

Envoyer un commentaire