Ajouter un établissement

Mariage gay : la manifestation du 27 janvier

 

Les prémisses du mariage gay

 

A l’aube des présidentielles, le président François Hollande avait affirmé, s’il était élu, qu’il ferait adopter une mention en faveur du mariage homosexuel.

Suite à son élection au poste de chef d’état, cette mention était restée sans suite, ce n’est que début janvier que le projet de loi du mariage gay a refait surface dans les médias.

Ce débat a divisé la population, entre les partisans de l’union homosexuelle et les détracteurs qui s’y opposent, sous couvert de la protection des valeurs familiales.

 

mariage gay

 

 

 

 

 

 

 

La manifestation pro-mariage gay du 27 janvier 2013

 

Pour contrer la manifestations des anti-mariage gay du 13 janvier, une manifestation de solidarité envers la cause du mariage gay s’est tenue le 27 janvier à Paris.

Voici le déroulé de cette journée :

 

Dès 10 heures du matin, des appels à la manifestation sont lancés sur les réseaux sociaux, principalement Facebook et Twitter.

Le hashtag #mariagepourtous fait son apparition et apparait rapidement dans les tendances de Twitter France.

 

A 13h, la place Denfert-Rochereau, lieu du rendez-vous, se remplis peu à peu dans l’allégresse, les personnes discutent et échangent dans le calme.

Les sorties du métro deviennent encombrées mais il n’y a aucun débordement.

 

A partir de 14h, la place est bondée, de nombreuses pancartes font leur apparition. Certains sont réellement originales et proposent diverses inscriptions telles que :

« Mieux vaut un mariage gay qu un mariage triste »

« Jesus avait deux pères et une mère porteuse »

 

mariage homosexuel

Banderoles lors de la manifestion pro-mariage gay.

 

A 14h30, le cortège se met en marche vers la place de la Bastille, des chars montés pour l’occasion accompagnent bruyamment les participants, aucun débordement n’est à déplorer.

Les personnes dans les cortèges discutent de sujet sur l’adoption homosexuelle, des pétitions contre le mariage gay et du projet de loi à l’Assemblée.

 

A 17h30, le cortège défile toujours, avec à sa tête la présence occasionnelle de personnalités politiques comme Eva Joly ou Roselyne Bachelot.

Certains participants dansent sur des musiques actuelles, sur le bord des défilés.

 

A 18h, le cortège s’arrête place de la Bastille, des responsables  d’associations prennent alors la parole sur une petite estrade montée pour l’occasion, pour parler des droits homosexuels, des projets de loi, des soutiens apportés, des évolutions apportées, notamment en matière de contraception.

 

La journée se termine sur une déclaration du premier ministre,  Jean-Marc Ayrault qui a assuré que les français pouvaient «compter sur la majorité pour que ce projet de loi soit adopté».

Au final, les estimations font état d’une participation suivie, à hauteur 200 000 participant.

 

 

Croisons les doigts pour que l’Assemblée Nationale prenne la décision d’accorder à tous des droits similaires.

 

Découvrez aussi :

Le Mykonos gay : guide des sorties gay et gayfriendly
Le 139 : club gay près de Liège (Belgique)
Mariage gay aux États-Unis : où en sont-ils ?

Envoyer un commentaire